Singapour, au pays des Interdits

On dit que tout ce qui est amusant à Singapour est interdit!

À sa demande d’indépendance de la Malaisie en 1965, on a bien rit de lui. Pauvre, malade et frêle, Singapour avait peu de chance de se relever vu son manque de ressources. Il y avait de graves problèmes d’émeutes raciales, de chômage massif, des difficultés de logement, de la drogue, de la prostitution, bref, c’était le bordel!

Un premier ministre chinois a été nommé et fut le fondateur de Singapour. Il fut tout un travail. Plus de faux pas pour personne. Tout le monde devait suivre à la lettre ses directives bien strictes pour connaître enfin la dignité.

La ville-état accueilli des investisseurs étrangers. On nettoya le pays, on l’embellissait de fleurs, on agrandi l’île avec des camions de terre, on construisit des appartements pour tout le monde. Les Singapouriens ont tous travaillés très fort.

Singapour est devenu un des pays les plus développés et les plus prospères du monde. Il est d’ailleurs souvent montré en exemple pour son extraordinaire réussite économique.

Grâce à l’immigration multiethnique, on y trouve un merveilleux mélange de cultures, nationalités et religions qui vivent tous en harmonie. Le gouvernement accommode toutes les religions sauf celles qui dicteraient l’auto-violence. Ici, on peut voir une mosquée et une église qui se voisinent.

Voici quelques-uns des incroyables interdits de Singapour :

  • Le Chewing-gum est interdit depuis 1992. Sauf pour usage médical ou dentaire. Une pièce d’identité est requise et un certificat médical aussi. À l’époque, de jeunes étudiants s’amusaient à bloquer les portes du métro avec des chewing-gums. Tout le système souterrain était alors bloqué. ce qui causait d’énormes retards… Le premier ministre fut ni une, ni deux! Chewing-gum INTERDIT!
  • Nourrir les oiseaux
  •  Cracher par terre
  • Uriner dans un ascenseur. On dit que des travailleurs Indiens avaient cette mauvaise habitude….
  • Ne pas « flusher » sa toilette dans un lieu publique
  • La pornographie ainsi que le magazine Playboy
  • Transporter le fruit Durian (très odorant) dans les bus et métro
  • Les rapports sexuels à 3 personnes
  • Jeter son mégot de cigarette par terre
  • Les fantômes sont interdits. On n’hésite pas à détruire des immeubles complets si on croit en percevoir un…
  • Casques et lunettes interdites dans les banques. Et ça marche ! En 1996, il n’y a eu qu’une seule attaque à main armée dans cette ville de 3 millions d’habitants.
  • Interdit de rouler en voiture à plus de 80 km/h. Un cri strident sonnera dans votre taxi si votre chauffeur à le pied pesant!
Publicités
Cet article, publié dans Singapour, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s