Vers un vrai pèlerinage!

Une autre journée a Beijing…. et un peu plus de ponctuation française pour vous(grâce a mon correcteur automatique)!

J avais envie d aller voir le stade olympique des jeux 2008, mais Pania avait rêve toute la nuit a une paire de chaussure Puma qu il avait vu au Silk market. Il faut faire des compromis en voyage comme a la maison! Nous avons donc ete magasiner et nous irons voir le stade olympique dans quelques jours…

Mais avant, nous allons faire quelque chose de vraiment cool!

Nous partons demain a l aventure vers la Muraille de Chine! Au lieu de faire comme tout le monde et de partir en tour organise durant une journée complète pour voir un bout de la Muraille de Chine qui est toujours bonde de monde, nous avons décide de partir dormir 2 nuits dans un petit village typiquement chinois a proximité d un bout de la Muraille de Chine qui plus isole que les autres et apparemment ma-gni-fique.  Nous avons réserve 2 lits dans un dortoir d une auberge près de la Muraille. C est comme un vrai pèlerinage! Une première pour notre famille en dortoir! 

Nous prenons 2 autobus locaux demain pour nous y rendre et nous avons des instructions en chinois sur un bout de papier pour les chauffeurs. OUF! Ce sera une vraie aventure! Ca devrait prendre un bon 4 heures…

Je vous donne des nouvelles demain… si on y arrive!!!!

Publicités
Publié dans Chine | 4 commentaires

Des problemes techniques

Ayayaye!

Nous avons un probleme d ordinateur portable! Notre carte wifi ne fonctionne plus a une semaine de notre depart. Je vous ecrit donc d un ordinateur chinois ou tout est ecrit en chinois!!! Un vrai labyrinthe informatique. Desole pour le manque d accents…

Vu que j utilise l ordinateur partage de l auberge de jeunesse ou nous sommes, je manque de temps pour vous ecrire. Je vous resume donc les 2 derniers jours…

Hier, nous avons ete au Silk market. C est un marche de 7 etages qui vend majoritairement des copies de tout! Adidas, Diesel, Abercrombie, Puma, I phone 4, CD, DVD, etc… La Chine est definitivement le paradis de la copie! C est tres epuisant d aller la bas. Les vendeurs te tirent de tout bord, tout cote sans aucune gene. Si tu as le malheur de demander le prix, ils vont te suivre jusqu a ta tombe pour negocier un prix jusqu a ce que tu l achete. Nous avons refuse un prix trop eleve pour un faux tee-shirt Diesel pour Mathias, hey bien la vendeuse a donne un coup de calculatrice a Pania!!! OH-LA!!!! Comme tous les touristes qui vont au Silk Market, nous avons sortis de la en courant et avec un serieux mal de tete! Mathias inclus!

Aujourd hui, nous avons ete au Palais imperial et a la Cite interdite… la ou des empereurs y vivaient il y a plus de 500 ans. Ils ne pouvaient jamais sortir de la cite… C etait tres vaste et tres beau! Je ne peux pas vous mettre des photos, je n y arrive pas sur cet ordinateur chinois! Desole!!

Pania et moi, on est en train de faire une folie… En Chine, beaucoup de monde roule en velo electrique.  C est comme un mini-scooter 2 places qui a une autonomie de 35 km et qui donne aussi l option de pedaler. C est fashion et ecologique. Nous pourrions installer un siege de bebe pour Mathias a l avant, a la maniere hollandaise. Nous sommes en train de verifier avec American airlines si on peut en ramener un au Quebec! A suivre…

Publié dans Chine | 4 commentaires

Un brochette de serpent?

Arrivés à Beijing!

Le voyage en train de nuit dans une couchette fût encore fantastique. C’est un excellent moyen de déplacement avec des enfants. On a fait 10 heures de train et Mathias ne s’est jamais rendu compte de rien…

Brrrrrrrrrrr…… il fait froid et il vente fort à Beijing! Et puis bizarrement, il y a énormément d’électricité statique dans l’air dû au climat très sec. Ça énerve les pékinois et surtout les expatriés qui vivent ici! Je me demandais pourquoi Mathias avait les cheveux dans les airs!

Il y a tellement de choses à faire ici, qu’on ne sait pas par ou commencer. Heureusement, prendre le métro coûte seulement 0.30$ par personne.

Une statue de bronze pour ne pas oublier les tireurs de pousse-pousse qui étaient souvent des esclaves, dans les années 30. À cette époque, il fallait courir une bonne dizaine d'heures chaque jour pour arriver à gagner 1 yuan avec lequel on pouvait acheter 5 kg de farine de blé.

 Nous avons donc été marcher dans le centre de Pékin et nous avons été au marché de nuit. Tout spécialement dans l’allée des brochettes-repas. OUF! C’est une attraction à part entière et tout un choc culturel.

Sur ces brochettes qu’on vous fera griller, vous y trouverez plusieurs sortes de serpents enroulés autour de la brochette. Moi qui a horreur des serpents, j’étais plus que traumatisé. Mais ce n’est pas tout, vous y trouverez des larves, des scorpions vivants, des étoiles de mer, des hyppocampes, des coquerelles, des sauterelles, etc. Pour souper, je me suis contentée d’une belle brochette d’aubergine et une autre de calmars grillés. Mmmmmmmm…….

Brochettes d’hyppocampes, étoile de mer et scorpions
Publié dans Chine | Laisser un commentaire

Beijing: destination finale

Ce matin, Alex est reparti pour Shanghai. Travail oblige!

Nous, nous partons ce soir pour Beijing. Ça y est, c’est la destination finale de notre voyage…

C’est un peu triste mais d’un autre côté, il y a tellement de belles choses qui nous attendent à notre retour de voyage. Je recommence à travailler après 1 an de congé de maternité(j’aime ma job et mes amis du travail!), je recommence mes cours d’ébénisterie à tous les mardis soirs, j’espère entrer en maîtrise en développement du tourisme à temps partiel au mois de septembre, Pania terminera sa licence de pilote professionnel et commencera son cours pour être instructeur, Mathias entre à la garderie, on attend notre petit condo à Montréal qui est en construction et en attendant, nous allons habiter de façon La Galère avec 2 de mes meilleures amies dans un grand 8 1/2 sur le plateau! L’été arrive, ce sera génial.

Mais attention! Il nous reste un superbe 10 jours de voyage à Beijing. La muraille de Chine nous attends!!! Ainsi que sûrement plusieurs autres aventures et péripécies…

À suivre!

Publié dans Chine | 2 commentaires

Pania et la médecine chinoise!

Ce matin, Pania s’est réveillé avec un rhume. Un GROS rhume d’homme. Raclement de gorge, écoulement nasal, des petits toussotements… la totale, quoi. En jasant de rhume avec le serveur du restaurant où l’on prend notre petit déjeuner, ce dernier lui conseille d’aller à la boutique de médecine chinoise pour se procurer un remède.

Cette boutique de Hangzhou est ouverte depuis 300 ans! On dit que les chinois de toute la Chine viennent jusqu’ici, pour se procurer des remèdes. Ne faisant ni une ni deux, Pania se rend à cette célèbre boutique dans l’espoir de guérir son GROS rhume.

 Cette boutique est située dans un ancien temple. Le médecin l’accueil en sarrau blanc. Il lui demande ses symptômes puis il se met à fouiller dans ses petits pots pour lui sortir un mélange de champignons, plantes et racines séchés. Pania revient au restaurant tout heureux! Il doit boire une infusion par jour, durant 10 jours. J’éclate de rire et m’étouffant avec mon café…!  

-Euh Pania, ça ne prend pas 10 jours pour guérir d’un rhume!

Remède à infuser!

Convaincu de son produit miracle, il se fait une belle infusion avec l’aide du serveur. Il prend une grosse gorgée et… elle a du mal à passer. C’est méchant comme le diable! Avec quelques gouttes de sueur au front et quelques hauts le cœur, il prend une petite gorgée à la fois…

Pania boit son remède au goût douteux

Vous savez comment cette histoire s’est terminée?

Au dépanneur. Il s’est plutôt acheté un bon vieux sac de Halls au miel et au citron!

Publié dans Chine | 2 commentaires

Une vitesse de 347 km/h!

Pour se rendre à Hangzhou, nous avons essayé le nouveau train à grande vitesse de Chine qui va jusqu’à 400 km/h! La vitesse la plus rapide que nous avons atteint est de 347 km/h. Le paysage défile à une rapidité incroyable et le confort de ce train vaut un 5 étoiles!!

À bord du train à grande vitesse de Chine!

 

La preuve que nous avons atteint 347 km/h!!

Alex parle le mandarin. C’est super impressionnant! Il a suivi un cours de langue durant 6 mois à l’université de Beijing et maintenant, il continue avec un prof privé qui vient à la maison 2 fois par semaine. Il connait environ 200 caractères chinois, ce qui lui permet de bien lire le sens d’un texte. On dit qu’il y a 1000 caractères qui sont plus répandus et qui permettent de comprendre environ 90% d’un texte. Mais il en existerait environ 50 000.

Vous comprendrez que négocier une course en taxi et commander notre souper au restaurant avec Alex ce soir, ce fût un charme…!

Publié dans Chine | Tagué | 1 commentaire

Pas de panique Marie, pas de panique!

Aujourd’hui, nous sommes sortis de Shanghai pour la journée, pour nous rendre à Zhujiajiao. Ce charmant village a environ 5000 ans et ses habitants vivent le long des canaux.

Nous avons pris le train.

Le train arrive, Pania embarque et je le suis avec la poussette. Un charmant chinois me pousse, me coupe et entre dans le train. Ce même charmant chinois(%#%&@!!) est devant moi, ce qui m’empêche d’entrer à temps! Les portes se ferment et je vois Pania partir seul dans le train… cauchemar! Mathias et moi, on est seuls sur le quai, au beau milieu de Shanghai et sans un sous(pas fort, je sais).  Meeeerde!!!

Euh… pas de panique Marie, pas de panique!!

Le vrai cauchemar de tout parent et que l’enfant embarque seul dans le train et que le parent reste sur le quai, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Je me rappelle que Pania et moi, on s’était donné quelques consignes au début du voyage à propos de différentes situations qui pourraient se produire.

La consigne qui s’appliquait à cette situation était: La personne qui est dans le train, rejoint la personne qui est restée sur le quai. C’est ce que nous avons fait. J’ai attendu et Pania est vite revenu. Ouf…

Le village est mignon. Très touristique aussi. On a été dans un resto typique de la place. Le vieux serveur voulait qu’on commande un espèce de gros poisson blanc-laid qui flottait dans son aquarium. Beurk, non.

  • Nous voulions du poulet, il n’en n’avait plus.
  • Nous voulions du bœuf, il n’en avait plus.
  • Nous voulions du porc, il n’en avait plus.

Il voulait nous vendre son maudit poisson. Lorsqu’on décide de se lever pour aller ailleurs, tout d’un coup il dit qu’il trouvera du poulet, du boeuf ou du porc juste pour nous… Ben oui! Il va aller les chasser peut-être?!!

Bref, le village était très charmant à marcher. Il faisait un superbe soleil en plus!

Nous avons été souper avec Alex, qui nous a invité pour un voyage d’affaire demain! YÉ! Il doit aller rencontrer des clients à Hangzhou et il nous a proposé de l’accompagner pour tout le Week End. Il parait que c’est une ville très chouette!

Allons-y!

Publié dans Chine | Tagué | Laisser un commentaire

Un Shanghai trop lourd

Aujourd’hui, nous avons visité à fond la ville de Shanghai.

C’est la ville la plus peuplée de la Chine. 120 gratte-ciels sont construits chaque année. C’est incroyable! Mais à cause de ça, les spécialistes constatent que le sol de la métropole s’affaisse peu à peu…

La ville de Shanghai

L’architecture est aussi très particulière. On dirait que les architectes s’en ont donné à cœur joie dans leur imagination!

Et les chinois aussi dans la façon d’attirer le regard sur leurs commerces.

Un plongeur avec tortues et requins, attire l'attention devant un centre d'achat

Mathias a aussi rencontré une petite fille en craque de fesse. Pauvre petite, il faisait si froid aujourd’hui… c’est l’hiver!

 

Puis, Mathias est très populaire auprès des chinois de Shanghai. Des fois, c’est trop et on dégage poliment de là…

René-Charles Angélil-Yim

Publié dans Chine | Laisser un commentaire

La politique de l’enfant unique

Hier quand j’ai rencontré Lou, la copine chinoise d’Alex, elle m’a demandé combien d’enfant ai-je le droit d’avoir au Canada.

– Euh, bonne question!  25 enfants si je veux…

Ça me donne  envie de vous parler de la politique de l’enfant unique en Chine. C’est assez intéressant mais ça donne aussi des frissons dans le dos.  La population de la Chine est de 1,33 milliards d’habitants et elle ne cesse de croître. Cela devient un véritable problème démographique.

Depuis 1979, le gouvernement lance le slogan : « un couple, un enfant » pour obliger les couples de la ville, à n’avoir qu’un seul enfant. Mais si tu es un enfant unique et que tu maries une autre personne qui est aussi un enfant unique, alors tu as le droit d’avoir 2 enfants. Pour les couples des régions, ils ont droit à 2 enfants si le premier enfant est une fille.

Les chinois ont une nette préférence pour les garçons. Ce qui mène à l’avortement sélectif, selon le sexe du bébé souvent connu à partir du 3 ième mois de grossesse. De plus, les filles sont souvent données en adoption, ou bien elles sont noyées à la naissance dans les familles pauvres et moins éduquées.  Le rapport hommes – femme est disproportionné avec un taux de 117-120 hommes pour 100 femmes. Un vif problème aujourd’hui  pour plusieurs hommes, qui n’arrivent pas à se trouver d’épouse…

 

 

Mathias rencontre un enfant chinois

 

Un guide touristique chinois m’a dit que si un couple a plus d’enfants que le quota permis, il doit payer une amande qui peut aller jusqu’à 15 000$ par enfant, selon la région habitée.

Cette politique amène son lot de problèmes. J’ai demandé à Lou ce qui arrivait aux couples qui avaient un deuxième enfant et qui n’ont pas les moyens de payer l’amende. Assez mal à l’aise, elle m’a répondu que l’enfant est souvent donné en adoption. Ou encore, il y a l’avortement. Il y a plus de 13 millions d’avortements par année en Chine (sans compter les nombreux avortements clandestins). C’est énorme. Il existe aussi de nombreux cas d’avortements forcés, faient de façon atroce par des membres du bureau du planning des naissances, bien que ce soit illégal…

Alex m’a fait mieux comprendre l’attitude des chinois. Étant enfants uniques, les chinois sont constamment le centre d’intérêt de leurs parents et de leurs grands-parents. Ce sont souvent des enfants habitués à obtenir tout ce qu’ils veulent. Ils sont généralement très centrés sur eux-mêmes et à leurs propres besoins.

Aujourd’hui, cette politique a fait éviter 400 millions de naissances. Mais à quel prix? 

 

Publié dans Chine | 1 commentaire

À mort le vin chinois!

Première journée à Shanghai, on aime ça!

Cet après-midi, nous sommes allés nous promener dans le Bund. C’est LA place à aller à Shanghai. C’est un quartier branché avec bars, restos et cafés le long du fleuve. C’est pas mal!

Nous avons téléphoné à notre ami Alex. Alex est comme Simon, un ami d’université qui a décidé de faire carrière en Asie. Depuis 5 ans, Alex roule sa bosse à Beijing en hôtellerie puis maintenant à Shanghai avec sa propre compagnie de service relations-clients pour des entreprises tels que les hôtels. Ça fonctionne au maximum! Bravo Alex!

Il nous invite chez lui pour un vin & fromage. Quelle bonne idée! Un vin & fromage chez Alex à Shanghai, c’est le top!

Nous nous rendons dans une épicerie française pour être certain de trouver UN BON VIN! Merde, il n’y a que des vins chinois. Nous avons un sérieux préjugé envers les vins chinois. Mais on pourrait se tromper. On demande l’avis d’un chinois qui semblait reluquer les vins. Il nous fait signe que non. Il ne veut pas nous parler, car il ne parle pas anglais.

On prend une bouteille qui a une belle étiquette noire. Devant son étage, il y a une pancarte avec un vieux français qui dit que c’est le meilleur vin chinois qu’il a bu de sa vie. Il y a même un système antivol sur ce vin, contrairement à tous les autres. On le prend, on ne devrait pas se tromper.

Arrivés chez Alex, nous sommes super contents de se voir. Il a fait un super set up pour la soirée, dans son appartement 2 étages avec une vue splendide sur un Shanghai illuminé. On ouvre notre vin chinois: horrible. Une piquette chinoise… Pania trouve qu’il goûte l’orignal mort. Alex a bien rit! Il faut savoir où se trouve les vins importés à Shanghai!

Moi, Lou, Alex et Pania, en train de boire le Changyu. De la piquette chinoise...

 

Bah, ça nous pas empêché de passer une superbe soirée! 

Publié dans Chine | Tagué , | 1 commentaire